Faites connaissance avec nos créatrices et plongez dans leur univers

Evelyne Begey : brodeuse depuis plus de 30 ans

Evelyne brode depuis plus de 30 ans. A la fin des années 90, elle a rejoint le groupe de brodeuses strasbourgeoises ; Le Fil d’Argentoratum. C’est à cette période qu’elle a créé ses premières grilles représentant des maisons alsaciennes. Ses créations ont eu un franc succès et notre boutique a également été séduite. Depuis, nous collaborons avec cette créatrice pour proposer des grilles inédites à nos clients.

Ses sujets de prédilection sont Noël, l’Alsace bien sûr et les saisons.

"Les idées et le projets ne manquent pas et j’espère proposer encore à l’avenir des grilles qui plairont aux brodeuses."

Christine Schoettel-Birgy : des créations pleines de douceur

Depuis plusieurs années, Christine Schoettel-Birgy a retrouvé le bonheur de se pencher sur un ouvrage. "Lorsque je brode, je ne peux m’empêcher de songer, avec une grande tendresse, à ma grand-mère qui m’a initiée à cet art", raconte-t-elle. Les points de croix sont sa Madeleine de Proust et la ramènent à ces merveilleux souvenirs de complicité qui ont marqué son enfance.

Par la suite, elle a commencé à composer ses propres grilles. Ainsi, elle s’efforce de retranscrire dans ses créations, la douceur et la précision avec lesquelles sa grand-mère l’a formée.

Créatrice de bijoux, on retrouve dans les broderies de Christine Schoettel-Birgy, tout le travail de l’artisan, qui se traduit par l’exactitude, la maîtrise et la méticulosité des gestes. La création est pour elle une échappatoire où une grande place est donnée à l’imagination. Rien n’est pourtant laissé au hasard, puisqu’elle accorde une grande importance aux détails.

Si d’aventure vous plongiez dans cet univers, vous ne pourriez qu’être transporté, avec joie, par ce monde empli de rêves qu’elle s’attache à nous offrir, pour notre plus grand bonheur.

Biographie réalisée par son fils, Victor.

Martine Kreydenweiss : un plaisir de créer depuis son enfance

La création est une expression vitale pour Martine. Son initiation aux travaux d’aiguilles a débuté dès son enfance. Elle a tout de suite adoré ça ! Elle a eu la chance d’avoir grandi auprès d'une maman très douée pour le tricot, le crochet, le canevas et la broderie traditionnelle, qui lui a transmis tout son savoir avec amour et bienveillance.

Les créations de Martine sont connues du public depuis plus de 17 ans et le plaisir de les partager est toujours semblable. Elle réalise aussi bien des modèles de points comptés que de la broderie traditionnelle. Ses créations sont proposées soit en fiche ou en kit. Certaines sont également accompagnées de passe partout en forme de coeur et revêtues de tissu traditionnel alsacien, appelé kelsch. 

"Broder, c’est aussi s’offrir un moment rien qu’à soi et pouvoir y participer à travers mes créations, me remplit de bonheur."

Michèle Rain : des créations qui changent au fil des années

Brodeuse (et tricoteuse) depuis toujours, ses premiers modèles de point compté remontent à 1998. En 2001, elle dessinait : "Femmes remarquables, je broderai vos noms !" pour une association ; 25 mètres de long sur 4 mètres de haut, 93 carrés de 10 000 points chacun dédiés à des femmes qui ont marqué ou marquent leur temps. 2004 est l’année du cœur, à l’endroit, à l’envers, grand ou petit. En 2005, les petites fenêtres sont voilées de rideaux, à la fois point compté et Hardanger, ouvertes sur un Noël alsacien ou sur un bouquet de poinsettias blancs, ou indiscrètes, sur un intérieur douillet. L'année 2007 nous conduit dans un village miniature et jusque sur les mers du monde où soufflent des vents aux noms émouvants comme des poèmes.

Son univers, c’est la couleur mais elle aime aussi faire pour ses amies alsaciennes des modèles brodés dans le beau rouge qu’elles aiment tant. Elle a collaboré avec plusieurs revues de point de croix et dessiné plusieurs ouvrages chez différents éditeurs. Le dernier en date, "Lettres entrelacées au point de croix", édité chez LTA, comporte plus de 500 modèles et permet un millier de combinaisons !